Archives 2018

2018 : Centenaire de l’armistice de la guerre 14-18

L’année 2018 est celle du centenaire de l’armistice de la grande guerre. Cette première guerre mondiale, qui ne devait durer que quelques semaines, s’embourba dans une guerre de position qui dura près de 4 ans. Plus de 3 millions de morts entre la France et l’Allemagne, près de 10 millions de morts pour l’ensemble des belligérants. Un bilan extrêmement lourd qui verra l’Allemagne capituler et signer l’armistice le 11 novembre 1918. Cent ans se sont passés depuis cette guerre qui devait être la « Der des Ders ». Chaque village, chaque ville de France ont été marqués par des pertes humaines conséquentes et le retour de  combattants blessés ou marqués à vie.

Pourquoi un spectacle musical sur ce thème ?

Il est important pour les choristes qui se sont inscrits dans le projet du chœur Ballandr’Ain de commémorer cet acte de paix.

  • Afin de Parler des souffrances, des joies éphémères, des moments de vie des hommes engagés dans les combats et des femmes restées seules dans les foyers,
  • Pour Présenter un spectacle vivant,
  • Pour Évoquer par le chant, notre histoire commune, partant du début de la guerre à la signature de l’armistice.

C’est un spectacle de chants chorals, accompagnés musicalement, sans partitions tenues en main, permettant à chacun de participer à une mise en scène des chants.
L’idée est d’associer un maximum d’élèves à ce spectacle. Des contacts sont pris auprès d’établissements scolaires de Bourg en Bresse et du département afin de faire participer des élèves au spectacle.

Le projet du Choeur Ballandr’Ain est d’évoquer dans ce spectacle musical, la vie du village au début, pendant et à la fin de la Grande Guerre.

le projet : contexte

Août 1914 : la vie du village est ordinaire ; les hommes travaillent aux champs, les femmes s’affairent en cuisine, les enfants jouent tranquillement. Rien ne présage le changement de vie qui s’annonce : la guerre arrive.
Toute à l’insouciance de son jeune âge, Philomène, 7 ans, voit son père subitement mobilisé par l’armée. Sans trop comprendre ce qui arrive, elle et sa mère Eugénie vont devoir s’organiser pour gérer les tâches du quotidien, faire vivre la ferme et surmonter les innombrables difficultés qui surgissent pour pouvoir subsister dans un tel contexte.
La vie du village s’organise entre le soutien aux soldats et la vie à la ferme, avec l’espoir de voir cette guerre se terminer et les pères de famille rentrer sains et saufs…

Le projet : génèse

Après toutes ses expériences musicales, le moment était venu, pour Stéphanie BALLANDRIN, de se lancer seule vers une nouvelle composition en s’écartant des chemins traditionnels.
L’approche de l’anniversaire de la fin de la première guerre mondiale venait fournir une circonstance particulière, dont les déterminants se sont vite imposés à Stéphanie : la transmission aux plus jeunes et le rappel aux plus anciens. Il était intéressant de redonner vie, sous une forme originale, aux traces laissées dans un grand nombre de familles du département, en souvenir des valeurs historiques d’une époque tragique.
Ce projet est également le fruit d’une longue collaboration familiale et amicale. Unis par la même passion  de la musique et du spectacle, Stéphanie et ses amis ont recherché une belle complémentarité entre chants d’époque et compositions personnelles, en vue de susciter un partage d’émotions tout en respectant l’évocation historique.
Un maximum d’enfants du département de l’Ain va être impliqué dans ce projet.

le répertoire du spectacle

14-18 la Grande Guerre

Chansons d’époque

  • Adeste Fideles
  • Frou frou
  • La strasbourgeoise
  • La tranchée aux étoiles
  • La marseillaise
  • Maman attend le facteur
  • Lettre du petit garçon
  • Hardi les gars
  • Quand Madelon
  • La chanson de Craonne
  • On ne passe pas
  • La môme aux poilus
  • La tourneuse d’obus
  • Les tricoteuses
  • Quand y’ reviendra mon homme ?
  • Le soldat

Compositions pour le chœur de Laurent Guillermin :

  • La nuit je prie
  • La ronde
  • En vie
  • Cœur de femme
  • La fleur au fusil

Composition pour le chœur de Thierry Clair :

  • Le tocsin du 1er août
  • Seules à espérer

cliquez ici pour en savoir plus et/ou passez une commande

  • 50 choristes en tenue d’époque,
  • projection de photos et d’images,
  • Avril Audiovisuel à la sonorisation,
  • 3 musiciens (guitare, piano, flûte traversière),
  • des enfants pour nous accompagner,
  • de 1914 à 1918 en chansons (chansons d’époque et compositions récentes) avec mise en scène,
  • réservation grâce au lien ci-dessous ou à l’onglet BILLETERIE

Utiliser ce lien pour vous rendre sur la billetterie électronique

Utiliser ce lien pour connaitre les points de vente de chaque représentation

Utiliser ce lien pour télécharger l’affiche et la transmettre à vos contacts

les choristes:

Les choristes : 50 femmes et hommes de tout le département

Stéphanie Ballandrin et les musiciens – animateurs encadrent un peu plus de 40 choristes, issus de chœurs du département de l’Ain*.

Elles et ils participent à ce projet avec cœur et sérieux.

Il s’agit d’hommes et de femmes qui pratiquent le chant choral avec passion.

Les répétitions ont lieu le samedi toute la journée sur la base d’une puis deux par mois à l’approche des premières dates de concert.

 *Chœurs du département de l’Ain :

  • « La Molégia » à Montrevel en Bresse
  • « Chori’al » à Argis
  • Une chorale enfant et une chorale adulte au Foyer Rural de Meillonnas